avocats de la route

EXPERTS MEDICAUX

Dans de nombreux pays modernes, il existe des commissions étatiques, comprenant des experts médicaux, permettant d'évaluer les dommages corporels. Ces commissions sont souvent composées paritairement, et comptent aussi bien des magistrats que des représentants des associations de victimes que des professionnels de la santé. Les médecins-experts sont souvent agréés et reconnus.

De telles institutions et commission offrent ainsi des garanties de neutralité aux victimes.

En Suisse, et fort étonamment, il n'existe aucun agrément de médecins-experts, encore moins de commissions pour l'indemnisation des victimes. Chaque médecin peut être expert.

Une victime suisse n'a pas d'autres ressources que de présenter une réclamation à l'assureur, lequel, dans de nombreux cas, décidera de soumettre son état de santé et les atteintes médicales subies, à son propre médecin-conseil ou expert.

Même si l'intégrité du médecin consulté par l'assureur n'est pas remise en cause, son avis reste celui émis pour l'assureur, qui d'ailleurs le rémunère. On ne peut donc considérer l'existence d'un avis médical neutre.

Les victimes et les assurés sont peu ou pas organisés en Suisse. Ils n'offrent dès lors aucun contre-pouvoir à celui des assureurs.

Pourtant, l'avis d'un médecin-expert est souvent décisif. Selon l'avis émis par médecin dit "expert" , les juristes ne pourront rien y changer. Les Tribunaux aurant d'ailleurs tendance à s'y ranger. A noter que l'avis émis par le médecin-traitant qui vous suit et vous soigne n'aura que peu ou pas de poids, les Tribunaux considérant que le médecin-traitant émet par définition un avis en faveur de son patient.

Cette situation a conduit les Avocats de la Route à mettre en place un réseau d'experts médicaux indépendants. Ces médecins ont été choisis pour leur parfaite connaissance des différents domaines de la médecine mais aussi sur l'exigence de leur totale neutralité et indépendance face aux assureurs.

En disposant ainsi de son propre réseau d'experts médicaux, votre Avocat de la Route sera en mesure de vous soutenir non seulement sur le plan juridique, mais aussi sur le plan médical.

Haut de page

La Suisse est un pays particulier :

Rien n'est prévu dans les lois pour que les victimes soient examinés par des médecins-experts neutres !

Ce sont donc les assureurs qui choisissent les médecins-experts !

Un réseau de médecins-experts neutres, travaillant pour les Avocats de la Route constitue - enfin - le contre-pouvoir nécessaire à celui du réseau de médecins des assureurs.